BIOGRAPHIE

BIOGRAPHIE

Demian Rudel Rey (Buenos Aires, Argentine - 1987), compositeur et guitariste.

Demian poursuit actuellement son Master de Composition Instrumentale au CNSMD de Lyon avec Martín Matalon et Philippe Hurel (composition) ainsi que Michele Tadini (technologies musicales). Par ailleurs, il a été sélectionné pour suivre le cours « Barcelona Modern Project - Institut Français » avec José Manuel López López, le Workshop du Festival Mixtur avec Tristan Murail, la Master classe d’IDEA avec Franck Bedrossian, l'académie Manifeste-IRCAM et l'Université d'Altitude avec Yann Robin, Raphaël Cendo et le Quatuor TANA. En outre, Demian a participé à des master classes et suivi des conférences de Francis Dhomont, Horacio Vaggione, Michaël Levinas, Helmut Lachenmann, Stefano Gervasoni, Natasha Barrett, Simha Arom, Michel Chion, Alexander Schubert, Annette Vande Gorne, Robert Normandeau, Hans Tutschku, Hèctor Parra, Wolfgang Heiniger, Mario Mary, Mauricio Sotelo, entre autres.

En Argentine, il a obtenu le DEM de guitare au Conservatoire « Astor Piazzolla », où il a étudié avec Walter Ujaldón et Luis Caparra, ainsi que le DNSPM à l’EMBA (Escuela de Música de Buenos Aires). Demian a obtenu une Licence en Composition et un Master en Arts Combinées à l’Université National des Arts, où il a étudié avec Santiago Santero.

Demian a reçu des récompenses et des mentions dans différentes compétitions nationales et internationales de composition telles que Musicworks Composition Contest 2017 (Canada), Earplay Donald Aird Composers Competition 2017 (USA), Prix André-Jolivet 2017 (France), Fondation Destellos 2017, 2016 et 2015 (Argentine), Forum Wallis Ars Electronica 2017 (Suisse), Juan Carlos Paz 2017 du Fonds national des arts (Argentine), CAMU-TRINARG 2017 (Argentine), CICEM 2016 (Monaco), Métamorphoses 2016 (Belgique), Matera Intermedia 2016 (Italie), TRINAC-UNESCO 2016, 2015 et 2012 (Argentine), The IndieFEST Film Awards 2016 (USA), Konex Mozart Award 2016 (Argentine), Martirano Memorial Composition Award 2016 (USA), Rapee Sagarik Composition Award 2016 (Thaïlande), FAUNA Festival Artistique 2015 (Argentine), CONDIT 2014 (Argentine), PEMC 2014 (Argentine), SADAIC 2013 (Argentine), BIENAL Bahía Blanca 2013 (Argentine), TRIME-UNESCO 2012 (Argentine), FINM 2012 (Argentine), etc.

Ses pièces ont été sélectionnées et programmées au Klingt gut! (Allemagne), EMUFest (Italie), Alcôme “Le Miroir” (France), Musinfo (France), MUSLAB (Mexique), Interensemble (Italie), ICMC (États Unis), SIRGA (Espagne), Bahía[in]sonora (Argentine), Zèppelin (Espagne), Exhibitronic (France), TEM Contemporanea Acusmatica (Italie), Sonosíntesis (Mexique), Open Circuit (Royaume-Uni), San Francisco Tape Music (États Unis), SIME (France), Edison Studio (Italie), Ai-Maako (Chili), Logos Foundation (Belgique), eviMus (Allemagne), Matera Intermedia (Italie), FILE (Brésil), CEMI Circles (Etats Unis), Sonicscape (Corée du Sud), OUA EMF (Japon), et d’autres encore. Son quatuor à cordes « Theophilus » a représenté l’Argentine au SIMC, Journées mondiales de la musique contemporaine 2017 au Canada, et également son pièce pour percussion et électronique (commande du Conservatoire de musique de Shanghai, en collaboration avec GRAME et Jean Geoffroy) a participé du Festival international de percussion 2018 - Troisième IPEA International Percussion.

Sa musique a été jouées par le QuatuorTana, l’Ensemble Alest, l’Atelier XX-21 dirigé par Fabrice Pierre, l'Orchestre du CNSMDL dirigée par Roberto Forés Veses, l’Ensemble Écoute dirigé par Fernando Palomeque, l'Ensemble Chromosphère, l’Emily Carr String Quartet, le Quartetto Mitja, l’EMC DAMus dirigé par Santiago Santero, le Barcelona Modern Ensemble dirigé par Xavier Pagès-Corella, l’Interensemble, l’Ensemble TROPI, le Cuarteto Argentum dirigé par Marcelo Delgado, Gonzalo Ariel Juan, Joan Martí-Frasquier, entre autres.

Il définit sa musique comme étant « une expérience du temps dynamique et explosive comme une sorte de supernova ». La notion d’une temporalité irrégulière, tantôt dilatée tantôt contractée, est très importante dans la structure de ses œuvres. D’une manière similaire le rythme et l’harmonie sont indissociables du déroulement temporel d’une pièce ; ils forment une ligne discontinue s’affinant, s’épaississant grâce à de nombreux processus d’augmentation, de subdivision ou d’unisson. Au sein de ses œuvres, chaque idée musicale doit faire appel à une temporalité unique mais aussi à un timbre qui lui est propre. En même temps, il s’intéresse particulièrement aux sons qui ont une sonorité fragile et imprévisible. Une grande partie de ses compositions sont inspirées par des sources littéraires ou picturales et il travaille souvent sur l’idée de l’oxymore en musique, mettant en scène des éléments musicaux antagonistes que quelque chose relie cependant.

Demian Rudel Rey a été coordonnateur au Festival Bahía[in]sonora (Argentine) et est actuellement membre de l’Association EChO – Création Musicale (France). Il a été compositeur en résidence à l’Ensemble GEAM de l’Argentine. Par ailleurs, il a reçu les bourses « Nguyen Thien Dao du Centre international Nadia et Lili Boulanger » 2019-2020, Mécénat Musicale de la Société Générale 2018-2019, « Gisela Timmermann 2018 » et « Gisela Timmermann 2017 » du Mozarteum Argentino, et le soutien du BECAR du Ministère de la Culture Argentin. Ses œuvres sont éditées chez BabelScores (France), Métamorphoses (Belgique), Taukay Edizioni Musicali (Italie) et CMMAS (Mexique).